Soutien à la création

Résidences 2022

Joe Sature et ses Joyeux osselets Quatre fois rien

Résidence du 12 décembre au 16 décembre
Visite de chantier
Atelier 231
15 décembre - 19:00

Entrée libre

Quatre fois rien

Quatre fois rien est la onzième création de la cie Joe Sature

Partir de rien ou de très peu, et monter en épingle des situations anodines, communes. Révéler des habitudes prises pour acquis mais qui interrogent tellement la société dans laquelle nous vivons. Bousculer l’immobilisme et souligner le grotesque des temps soit disant modernes. A une époque où chacun semble marcher à reculons en pensant faire des pas de géants, mettons les pieds dans le plat et amusons-nous !

(c) Virginie Meigne

Partenaires

Aide à la création : DRAC Normandie, Région Normandie, Conseil départemental du Calvados, Ville de Caen

Production : Du Goudron et des Plumes

Résidences et co-production : Archiel - Granville / Accueil en chantier artistique Eclat(s) de rue - Ville de Caen / EPIC Bagnoles de l’Orne Tourisme / Théâtre de la Carrosserie Mesnier - St Amand-Montrond / La vache qui rue, Lieu de fabrique des arts de la rue - Moirans en Montagne / Halle Ô Grains - Bayeux / L’Atelier 231, CNAREP - Sotteville-lès-Rouen / Le Sablier, Centre National de la Marionnette - Ifs.

Accueil : Musique en Plaine, Caen-la-Mer / Bazarnaom, Caen

(c) Virginie Meigne

Joe Sature et ses joyeux osselets

La compagnie Joe Sature et ses joyeux osselets existe depuis mars 1991. Elle explore les différents champs du music-hall ; vaste discipline tant par ses multiples formes (sketchs, numéros, danse, magie, musique...) que la diversité des univers et des thèmes qui peuvent y être abordés.

Le music-hall est le terrain des possibles que la compagnie a choisi pour exprimer le comique, le pathétique, la cruauté ou la tendresse du monde qui nous entoure, proche ou lointain ; avec toujours cette envie de développer une idée en un temps très court, avec en ligne de mire le burlesque et l’absurde, et de bien agiter cette idée pour en extraire un sketch, un concentré de fantaisie sans détours, cash !