Soutien à la création

Résidences 2022

Groupe ZUR Double Jeu (x)

Résidence du 15 mars au 25 mars
Visite de chantier
Atelier 231
24 mars - 19:00

Entrée libre (selon les règles sanitaires en vigueur)

Double Jeu (x)

Le spectacle de la rue, de la place, de la promenade, de la sortie de chez soi, de la rencontre fortuite, du croisement de regards, des rendez-vous intentionnels, des attroupements, des manifestations, des processions, parades et autres phénomènes essentiels remplis d’humanités.

Ceux-ci sont nos sources d’inspiration. Depuis toujours nous nous interrogions sur notre relation à l’autre, l’autre « le public », l’autre « les humains », l’autre « moi », l’autre « pas moi », l’autre « le groupe ». Nous pensons que l’espace public, les lieux de rencontre, intérieurs ou extérieurs, restent le terrain de jeu idéal pour représenter ces interrogations. Des terrains dans lesquels nous proposons le jeu, dans lesquels nous attendons les « autres » pour jouer. Jouer à la rencontre humaine.

Dans ces temps de confinements réitérés, de replis plus au moins volontaires, un nouveau questionnement se pose au sujet de l’autre, de sa présence désormais devenue virtuelle et réduit au nécessairement utiles.
Éloignés, nos corps enfermés dans nos maisons, ne se fréquentent plus. Peinent à se fréquenter à nouveau, à renouer avec l’inutile essentiel. Avec les autres indispensables. Cela est notre défi, pour un spectacle de proximité.

Partenaires

Partenaires co-producteurs / accueils en résidence : CNAREP Le Parapluie / Aurillac (15) - CNAREP Atelier 231 / Sotteville les Rouen (76) - La Lisière, lieu de création pour les arts de la rue / Bruyères-le-Châtel (91) - CNAREP Le Moulin Fondu / Garges les Gonesse (95) - Réseau Risotto, Réseau francilien pour l’essor des arts de la rue et de l’espace public - Ville de St-Hilaire de Riez (85) > confirmé

Groupe ZUR

Depuis 1984, le Groupe ZUR (Zone Utopiquement Reconstituée) rassemble autour d’un travail unique, ouvert et singulier, des individus qui prennent plaisir à inventer en groupe. Considérant l’acte de création comme une occasion d’aventure et d’expérience, nous travaillons nos spectacles dans des lieux inattendus, en plantant notre campement, imaginant in situ des interventions qui épousent, rejettent, interrogent leur lieu de présentation.

Notre action est simple, elle est basée sur la contamination des genres et des langages artistiques. Dépassant les spécialisations, nous développons un art entre l’image et l’acte, l’écrit et la parole, le muet et le sonore, le plan et le volume, où les formes picturales et cinématographiques croisent les formes théâtrales et sonores.
L’image en mouvement et son support de projection, la présence d’acteurs, danseurs et musiciens, sont les composantes essentielles de nos interventions. Dans nos réalisations nous élaborons ainsi des images/sculptures qui sont aussi des films/tableaux, où la relation entre la toile et l’écran, la peinture et le cinéma, ne cesse d’être explorée, et où l’acteur/personnage dépasse la conception classique du “rôle” pour devenir une présence poétique.

Le spectateur est baigné dans un climat proche de celui que procurent les songes, généré par un dispositif bricolé, mêlant savants mécanismes et bouts de ficelles, actions et contemplations, avec lequel il entretient une relation d’intimité curieuse, l’impression d’un échange privilégié.